Chapitre 2 EMC6 L’Education

Chapitre 2  L’EDUCATION UN DROIT POUR TOUS

Objectifs : comprendre Quelle est l’histoire du droit à l’éducation en France et dans le monde ?

I/le droit à l’éducation en France

EN 1881, les lois de Jules Ferry rendent l’école obligatoire, gratuite 

et laïque pour tous les enfants de 6 à 13 ans. Désormais, c’est jusqu’à 16 ans

L’éducation est un droit garantit par la constitution=texte qui organise la vie politique d’un pays, la loi des lois

L’école est un service public : service de l’Etat pour les habitants

Depuis 1985, ce sont les collectivités territoriales ou locales= les communes, départements, régions gèrent les écoles, les collèges et les lycées.

En Martinique, les communes gèrent les écoles, la CTM collectivité territoriale de Martinique gère les collèges et les lycées

II/le droit à l’éducation dans le monde

(correction du poly des élèves fiche-educationdsmde)

Aujourd’hui , le droit à l’éducation est un droit universel=pour tous reconnu par tous les textes internationaux comme la déclaration de droits de l’homme et du citoyen de 1948, ou la convention internationale des droits des enfants 

Malheureusement dans le monde, plus de 250 millions d’enfants ne sont pas scolarisés.(=aller à l’école) et sont obligés de travailler.

D’ autres parcourent des kilomètres pour aller à l’école et se battent pour apprendre.

Les associations humanitaires (comme l’Unicef, la croix rouge..) luttent pour faire progresser le droit à l’école.

 

Conclusion/ L’école est un droit mais surtout une chance

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s